Mon enfance est délimitée par quelques collines, quelques prés, une forêt, un village : une campagne comme terrain de jeux. Plus que les enfants d’un pays, nous étions les enfants d’un paysage.

Une poignée de copains au cœur d’un territoire immense. De jeunes chiens qui pissent dans l’herbe et dans le vent pour y marquer leur territoire. Des cabanes, des cachettes, nos secrets, des champs, l’obscurité d’une église et le silence de la forêt, les courses folles, le meuglement des troupeaux. Cette enfance-là a écrit mon rapport à l’espace et revenir en ces lieux, c’est se retrouver tout gosse, éternel, inscrit dans les lignes de la terre.

format 21 x 27,5 cm

160 pages       

87 photographies en quadrichromie + gardes     

couverture cartonnée pelliculée mat

imprimé sur fedrigoni symbol tatami 150 g


34 euros