09 - 07 - 10


fait chaud

ça plombe

mouches

droguée aux lunettes jaunes


tranches de melon


radar à fruit

cerisier à terre


écrire sur le pot

en face des chevaux de papier peint


certaines musiques charcutent le silence

je suis végétarienne


les attablés mangent des steaks et des cannellonis

couverts bleus et murs jaunes

pull jaune

lunettes jaunes


“vous êtes jolie mademoiselle

   le jaune te va très bien

   un jour je t’offrirai une robe jaune”


mais le jaune n’est plus jaune

elle a égorgé des cerises au fond du jardin.




Joseph Charroy, sur ce projet, utilise un appareil diana. Ses images poétiques jouent avec les accidents produits par la lumière que peut laisser passer l’appareil, altérant ainsi les couleurs, nimbant d’un voile certaines d’entre-elles. C’est une poésie de l’accident, du hasard qui sourd de ces images.


Florence Cats, dans sa pratique quotidienne de l’écriture, remplit ses carnets d’une écriture fine. Pudeur et dévoilement, violence et douceur, elle donne beaucoup d’elle-même dans ce texte acéré, dégraissé qui ne cède jamais à l’emphase.

format 16 x 23 cm

92 pages       

40 photographies en quadrichromie       

couverture souple avec rabats

imprimé sur arctic volume 170 g


16 euros